Ce que vous devez savoir sur la filtration de l’eau domestique

Près de 86 % des Français font désormais confiance à l’eau du robinet et 32 % ne boivent que cela. Ces chiffres ne reflètent pas vraiment la réalité, car ces derniers demeurent les plus gros consommateurs d’eau de source. Ce qui place l’hexagone au 8e rang mondial. Pourtant, l’eau en bouteille est environ 200 fois plus chère que celle de votre robinet. Sans parler de l’impact écologique très lourd de l’emballage. La principale raison, c’est qu’ils s’inquiètent de la qualité des ressources, des pollutions agricoles… Heureusement, grâce à l’installation d’un appareil de filtration de l’eau domestique, tous ces soucis pourront disparaître.

Filtrer l’eau pour retrouver les sensations d’une eau pure

Pour rendre la potable, l’une des possibilités c’est de vous équiper de systèmes de filtration de l’eau domestique. Pourquoi ne pas le faire donc pour l’eau de votre robinet si sa qualité ne vous satisfait pas ? Oui, mais quels sont alors les différents procédés appropriés à cela ? Passons en revue quelques alternatives pratiques et accessibles aux particuliers.

D’abord, il y a les « filtres à sédiments » : ce sont des outils en cellulose ou faits de matériaux synthétiques. Ils ont pour rôle de diminuer la turbidité de l’eau grâce à l’élimination des plus grosses particules. Souvent, cette solution sert de préfiltres prévenant le colmatage des appareils de filtration de l’eau domestique proprement dits. À cela peut donc s’ajouter la « carafe filtrante ». Les Français sont environ 18 % à utiliser cette alternative. La carafe associe dans ses petites cartouches des résines échangeuses d’ions et du charbon actif. Le charbon actif assure la rétention du chlore et certains résidus. Les résines, elles, captent le calcium et le remplacent par du natrium, comme dans un adoucisseur.

Vous pouvez par ailleurs choisir des « filtres à céramique avec charbon actif ». Ces deux techniques sont complémentaires et l’appareil se fixe sur ou sous votre évier d’un robinet dédié. Ce genre de filtration de l’eau domestique fournit un excellent résultat, instantanément, et un débit raisonnable. L’eau passe dans plusieurs pores du charbon actif compressé. Ce procédé permet de retenir les matières organiques indésirables, les pesticides, les métaux, les médicaments et le chlore. Le liquide traverse ensuite des micropores de la céramique pour éliminer les bactéries et d’autres résidus chimiques fins.

Il existe encore diverses possibilités de filtration de l’eau domestique, en utilisant par exemple l’« osmoseur inverse ». C’est toutefois un système moins performant et complexe. Elle est surtout réservée aux eaux très touchées par les pollutions agricoles, avec un taux de nitrates de plus de 25 mg/l. Enfin, il y a es « stérilisateurs par ultraviolets ». Ce sont des moyens très efficaces pour éliminer les désinfectants les bactéries, germes, parasites et virus. Mais leur principal avantage, c’est qu’ils ne modifient pas la composition chimique de l’eau.

Posted in Accueil and tagged , .